Sylvie Gravagna

Comédienne dès l'adolescence, licenciée d'Histoire, et par la suite metteuse en scène, Sylvie Gravagna se forme pour l'essentiel grâce au travail grotowskien.

Elle crée en 1991 son premier spectacle « Nanterre-la-folie ou la folle journée du 22 mars 1968 ». Elle y rencontre Nicolas Lambert avec qui elle fonde la même année la Compagnie Charlie Noé, lieu d'aventures théâtrales en direction d’un public populaire jusqu’en 2004.

Elle y crée plusieurs spectacles de Commedia dell'arte et théâtre de foire pour les lycées et en collaboration avec les services sociaux de la ville de Pantin, des soirées cabaret pour les quartiers et autre parcours sensoriels (installations-greniers).

En tant que comédienne, Sylvie Gravagna joue Marguerite Duras dans les bars, Philippe Sabres dans le 20° à Paris, Racine à Uzès, Brecht en région parisienne (Cie de la Lune Bleue), Dominique Wittorski à Montpellier...

Membre actif du collectif A Mots Découverts, elle s’engage par ailleurs à défendre la parole des auteurs vivants. Son goût pour le chant la pousse enfin vers la scène musicale par le biais du groupe vocal La Louve dirigé par Rafaële Arditti, puis par le spectacle Il était une fois mais pas deux.


Et sinon, on peut la voir aussi mettre plus ou moins en scène des choses comme ça avec Nicolas Lambert :

Avant-première « Merci Patron » 
avec Sylvie Gravagna et Nicolas Lambert :


Le 8 février 2016, à Paris, XIème arrondissement, salle Olympe de Gouges

Embastillés, huit cents spectateurs volontaires venus visionner en avant-première le film de François Ruffin : « Merci Patron ». 
Pour le présenter, en l’absence de Pierre Gattaz (Medef, excusé) ses représentants régionaux : Sylvie Gravagna et Nicolas Lambert du Merdef-Pif (Medef Région-Paris-Ile-de-France).

Remise des Prix "Ethique" et Casseroles 2016 ANTICOR 
par Sylvie Gravagna et Nicolas Lambert


Comme chaque année, Anticor a remis les prix éthiques et les casseroles.La cérémonie s’est déroulée à la Maison des Mines, à Paris. Elle était présentée et animée par Sylvie Gravagna et Nicolas Lambert de la Compagnie Un Pas de Côté.

PRIX ÉTHIQUES 2016

Antoine Deltour (lanceur d’alerte, LuxLeaks)
Gérard Davet et Fabrice Lhomme (journalistes au Monde, Swiss Leaks)
Davide Dormino (artiste, sculpture «Anything to say ? »)
Laurent Léger (journaliste, « Tapie-Sakozy, les clefs du scandale »)
Laurent Mauduit (journaliste, Mediapart)
Laura Pfeiffer (inspectrice du travail, société Tefal)
Bruno Piriou (conseiller municipal, Corbeil-Essonnes)

PRIX CASSEROLES 2016

Joëlle Ceccaldi-Raynaud (Maire de Puteaux)
Christian Eckert  (Secrétaire d’État au budget)

La Nuit des Rapaces 
par Sylvie Gravagna et Nicolas Lambert

avec la participation de la NRV, Nouvelle Revue Vivante (Nicolas Lambert, Sylvie Gravagna, Ruben, Rafaële Arditi, Ava Carrère, Hélène Billard, Antoine Chao…)

Plus de mille personnes étaient rassemblées le 09 novembre 2011 à la salle Olympe de Gouges à Paris pour huer les parrains du capitalisme, les Lagardère, les Carlos Ghosn, les Bernard Arnault… et élire le pire rapace de la Finance au « ouhouh-mètre ». 


© Un Pas de Côté 2017 - co-direction Sylvie Gravagna & Nicolas Lambert