Frédéric Evrard

Doté à l’origine d’une formation aux métiers du spectacle, mis en place par la DRAC et la Collectivité Territoriale de Corse dans le cadre du XI ème Contrat de plan, d’une durée de 2400 heures sur deux années, 1993 et 1994, j’ai ensuite été comédien (Les Veuves de Slawomir Mrozek, tournée en Roumanie dans le cadre des Alliances Françaises, Les Paravents de Jean Genet) ainsi qu’assistant régie et assistant metteur en scène au théâtre XIII à Paris.

Un temps éloigné du spectacle vivant, pour suivre un cursus universitaire en philosophie et histoire à la faculté de lettres Paul Valéry à Montpellier, puis devenir libraire pendant sept années sur Paris, les hasards de l’existence m’y ont ramené.

J’ai ainsi pu développer mes capacités de technicien tant par le biais des festivals, régisseur général des cinq dernières éditions du festival Ta Parole à Montreuil, régisseur général de la scène Off du Reggae Sun Ska Festival à Bordeaux (2013), qu’en étant responsable de la régie nuit et régie d’accueil, coordination des équipes sécurités et techniques, à la salle de spectacle de la Bellevilloise, Paris 20eme, d’octobre 2010 à juillet 2014.

Depuis janvier 2013, j’assure la régie de la compagnie Un Pas de Coté, pour les spectacles Elf la pompe Afrique et Avenir radieux une fission française, tant au niveau de la préparation, des plans feux, contacts avec les équipes techniques des lieux professionnels, et avec les bénévoles des lieux associatifs, que du montage sur site, ainsi que de la conduite son, lumière et vidéo pendant la représentation.

J’ai aussi co-créé les lumières du troisième volet de la trilogie écrite et conçue par Nicolas Lambert, Le maniement des larme, spectacle pour lequel la régie technique est partie intégrante du dispositif scénique, ce qui m’a permis, vingt ans après, de remonter sur les planches.

Je suis par ailleurs à l’origine d’un projet d’enregistrement d’album de la musique d’Avenir Radieux une fission française, avec Eric Chaland et Hélène Billard, les musiciens de la compagnie.

Parallèlement à ce projet central qu’est la compagnie Un Pas de Coté, mes explorations au sein du spectacle vivant m’ont conduit à assurer la conduite lumière et son pour Tous ces trucs imprudents, Nicolas Joseph chante Ferré en Avignon 2013, ainsi qu’à reprendre la régie de Bourlinguer, adaptation de Blaise Cendrars par Darius Peyamiras, avec Jean-Quentin Chatelain, au théâtre du Grand Parquet, Paris 18ème, en mai 2015. Ainsi qu’à venir, à l’été 2016, la création lumière pour le prochain spectacle de la compagnie Souffle de Danse, Paris 18ème.

© Un Pas de Côté 2017 - co-direction Sylvie Gravagna & Nicolas Lambert