AviNews

AVENIR RADIEUX, UNE FISSION FRANCAISE
par Anne Cholet

La démocratie française du point de vue par ses grandes sources de richesse : Le pétrole, le nucléaire et l'armement.

LE PITCH  Avenir radieux est le second volet d’une trilogie Bleu-Blanc-Rouge de Nicolas Lambert consacrée à la démocratie française du point de vue de ses grandes sources de richesse que sont le pétrole, le nucléaire et l’armement. Après la Pompe Afrique (2004) qui à travers le procès des dirigeants d’ELF éclairait les logiques de corruption de la politique néocoloniale, il s’agit d’explorer le discours officiel du pouvoir et la confiscation de la possibilité de débattre sur le nucléaire.

L’AVIS DU FESTIVALIER  Nicolas Lambert apparait sur scène avec pour commencer un clin d’œil sur le budget publicitaire de notre fournisseur d’énergie électrique, comme s’il était nécessaire de faire de la publicité sur un produit qu’il parait difficile d’exclure de notre quotidien. Puis c’est à partir de la commission Nationale de débat public sur l’utilité et les modalités de construction d’une seconde centrale nucléaire du type EPR en France (2010) qu’il remonte l’interminable fil des non-dits. Il invite sur scène les grands moments de l‘histoire politique sur cette question du nucléaire. C’est depuis l’Assemblée Nationale en 1956 en passant par les attentats des années 80 et le franc parler de Pierre Guillaumat qu’il nous met le doigt sur la confiscation totale de tout éclairage objectif sur cette question. Comme de toutes façons, ceux qui tirent profit du système ce sont les mêmes que ceux qui débitent des flots d’informations auxquelles on ne comprend rien et qui ne répondent en rien aux vraies questions. Nicolas Lambert monte sur les planches pour démantibuler tout cela avec talent, humour et précision. C’est un véritable discours politique qui sonne juste, c’est une mise à plat de tout ce dont on s’est laissé abuser pendant des années. On sort de là avec un certain malaise, même si cela ne fait pas l’ombre d’un doute que l’on s’est fait avoir sur cette question, c’est une évidence. Cette manière originale de remettre les pendules à l’heure, admirablement accompagnée au violoncelle par Hélène Billard, constitue une belle performance d’artiste.

© Un Pas de Côté 2017 - co-direction Sylvie Gravagna & Nicolas Lambert