Radio Gresivaudan

Avenir Radieux, une fission française à l’espace Aragon
par Radio-Grésivaudan

logo-radio-gresivaudan

Le 8 février 2013, l’Espace Aragon présentait « Avenir Radieux », une pièce de la compagnie Un pas de côté, documentée, écrite, mise en scène et interprétée par Nicolas Lambert. 

Derrière un voile blanc, sur le fond noir de la scène, crépite durant une paire d’heures, la contrebasse d’Éric Chalan, tel un compteur Geiger dont les variations indiquent les chutes et les pics de tension entre les protagonistes de l’Histoire de la filière nucléaire française, militaire et civile. Pire que l’obscurité : l’aveuglante propagande. « Plus c’est gros, mieux ça passe »*, on a du mal a en croire nos oreilles tant les autorités de notre beau pays de la démocratie et des droits de l’homme, se sont employés depuis des décennies à noyer leurs agissements et leurs intérêts (qui ne sont pas toujours les nôtres) alternativement derrière un rideau de fumée, ou dans la lueur de grenades éblouissantes ; l’alternance obscurité profonde/lumière intense n’ayant pas de rivale capable de mieux nous éblouir, nous aveugler. 

En ouverture de cette soirée, Roland Desbordes, président de la CRIIRAD à également démonté quelques ressorts de cette propagande visant à faire du nucléaire, un fleuron de l’industrie française et de la population des cobayes consentant et enthousiastes. Ou comment faire passer les vessies de la communication pour les lanternes de l’information.

Avec : 

  • Des vrais extraits de Avenir Radieux, interprétés par Nicolas Lambert.
  • Des vrais morceaux de la conférence de Roland Desbordes, président de la Criirad.
  • Des vraies interventions de vrais gens participants au débat.
© Un Pas de Côté 2017 - co-direction Sylvie Gravagna & Nicolas Lambert