La Provence

« Elf », une comédie pour rire ou pleurer ?
par Stéphanie POURQUIER

Nous avons tous entendu parler du procès Elf qui s'est déroulé en 2003. Ce feuilleton judiciaire mettait en cause Loïk Le Floch-Prigent, Alfred Sirven et André Tarallo pour ne citer qu'eux. Accusés d'abus de biens sociaux, ce procès avait défrayé la chronique parce qu'il mettait réellement en cause : le pouvoir politique français.

Elf, Pompe Afrique est le récit de ces quatre mois de procès auxquels l'auteur et metteur en scène, Nicolas Lambert, a assisté. Il nous relate les audiences en respectant les propos des protagonistes principaux.

En fin pédagogue, il nous éclaire sur cette affaire. Le spectateur comprend les pays d'Afrique au moyen de la République française, la corruption, les fonds détournés, les intérêts politiques et Elf, qui, au service de ce système "opaque", n'a été qu'un acteur. Parmi d'autres...

La performance sur scène de Nicolas Lambert est impressionnante. Il passe d'un personnage à l'autre sans tomber dans la caricature et nous offre un moment de théâtre inoubliable, à la fois dans le propos et dans la performance.

Stéphanie POURQUIER

© Un Pas de Côté 2017 - co-direction Sylvie Gravagna & Nicolas Lambert